À propos

  • Accueil
  • À propos
  • Conseil d'administration

Conseil d’administration


L’Association pour l’intégration sociale d’Ottawa est un organisme à but non lucratif. Comme le prévoient ses Réglements administratifs et selon les exigences de la Loi de 2010 sur les organisations sans but lucratif, l’AISO est dirigée par un Conseil d’administration (CA) composé d’administratrices et d’administrateurs bénévoles, élus dans le cadre de l’Assemblée Générale par les membres de l’AISO pour des mandats de deux ans.

 

Le mandat de gouvernance accordé aux administratrices et aux administrateurs leur confère l’autorité d’assurer la saine gestion des activités et des affaires internes de l’AISO. Dans cette perspective, elles et ils ont la responsabilité d’en exercer la surveillance et d’en guider l’orientation à long terme. 
 

 

Pour l’exercice 2023-2024, les 10 membres du Conseil d’administration sont les suivants :



Madame Louise Letarte est titulaire d’une maîtrise en administration publique, d’un baccalauréat en sciences infirmières et d’une formation en psychothérapie psychanalytique. Elle a œuvré pendant plus de quarante ans dans des établissements d’enseignement, des établissements de santé et des programmes de services psychiatriques communautaires. Elle a été enseignante, administratrice et praticienne. Elle a été directrice des soins infirmiers et des services aux adultes à l’Hôpital Pierre-Janet et directrice du programme de santé mentale à l’Hôpital Montfort pendant plus de dix années. Maintenant à la retraite, elle participe activement dans diverses organisations.

Madame Letarte a participé à la mise sur pied de nombreux programmes en santé mentale, dont un service de double diagnostic déficience intellectuelle et santé mentale pour la région d’Ottawa, ainsi qu’un service pour la double problématique santé mentale et toxicomanie.

Elle a siégé à plusieurs conseils d’administration : Gîte-ami de 1997 à 1999; l’Association pour l’intégration sociale d’Ottawa de 2001 à 2006; Montfort-Renaissance de 2002 à 2017, à titre de fondatrice, trésorière et secrétaire; Retraite en Action de 2014 à 2020, à titre de vice-présidente et de présidente.

Madame Letarte sollicite un troisième mandat de deux ans au sein du Conseil d’administration de l'AISO.

Madame Madeleine Dubois est titulaire d’une maîtrise en service social. Elle a œuvré pendant quarante ans dans le milieu des services sociaux et de santé d’Ottawa. Retraitée de l’Université d’Ottawa, elle y a occupé le poste de Chef de la formation pratique à l’École de service social pendant les dix-sept dernières années de sa carrière. Au fil des années, son intérêt pour la justice sociale, le développement communautaire et la qualité des services en français l’a amenée à participer à une variété de comités et de groupes de travail aux niveaux régional, provincial et national. Elle a aussi siégé au sein de tables et de comités pour la promotion des intérêts des personnes ayant une déficience intellectuelle, notamment à la Table provinciale mixte du ministère des Services sociaux et communautaires (MSSC) et des représentants du secteur et elle participe activement, en tant que membre de famille, au Regroupement des partenaires francophones d’Ottawa.

Madame Dubois a un frère ayant la trisomie 21 qui bénéficie depuis de nombreuses années des services de l’AISO. L’intérêt qu’elle porte aux services pour les personnes ayant une déficience intellectuelle date de son adolescence dans le Témiscamingue ontarien, où ses parents ont contribué à la création des premiers services éducatifs et récréatifs destinés aux enfants ayant une déficience intellectuelle, ainsi qu’à la mise sur pied d’une association pour les familles.

Elle a effectué un premier mandat de six ans comme administratrice au Conseil d’administration de l’AISO, notamment à titre de présidente de juin 2011 à juin 2013, ainsi qu’un second mandat de présidence de 2014 à 2020.

Madame Dubois poursuit la deuxième année de son deuxième mandat de deux ans au sein du Conseil d’administration de l’AISO.
Madame Louise M. Thibault est retraitée de la Chambre des communes où elle a travaillé comme greffière à la procédure. Elle est mère d’un jeune adulte ayant une déficience intellectuelle. Impliquée depuis longtemps dans la communauté, elle a siégé de 2008 à 2017 au Conseil d’administration de la Coalition des familles francophones d’Ottawa de personnes ayant une déficience intellectuelle (CFFO). Elle est membre du Regroupement des partenaires francophones et, de 2012 à 2019, elle a été membre du Comité organisateur de la Journée de ressourcement pour les familles de personnes ayant une déficience intellectuelle. Elle a aussi été représentante francophone à la Table provinciale mixte du ministère des Services sociaux et communautaires (MSSC).

Madame Thibault poursuit la deuxième année de son troisième mandat de deux ans au sein du Conseil d’administration de l’AISO.



 
Madame Beaulieu est diplômée en sciences comptables de l’Université du Québec en Outaouais et elle est comptable professionnelle agréée (CPA).  Ayant amorcé sa carrière en 1997, elle est présentement associée au sein du cabinet d’experts-comptables Marcil Lavallée.

Elle possède une expérience diversifiée en audit financier, acquise par l’entremise d’audits d’organismes sans but lucratif et de bienfaisance, d’entreprises commerciales et d’institutions financières. Au cours de ces divers mandats, elle s‘est acquittée de différentes tâches et l’exécution des mandats d’audit a été basée sur des stratégies d’audit conçues en fonction de la réduction des risques liés aux mandats. D’autres expériences pertinentes incluent des mandats d’inspection, de juricomptabilité, de revue opérationnelle ainsi que des recherches lors de problèmes comptables ou d’audit. Ses responsabilités comprennent aussi la rédaction et la présentation de rapports internes destinés à la haute direction des entités en question. Elle participe également à la gestion des ressources humaines, ainsi qu’à la formation et à la supervision du personnel professionnel du cabinet. Ces expériences lui ont permis d’acquérir l’expertise et les connaissances nécessaires pour mener à bien son mandat comme trésorière de l’AISO.

Madame Beaulieu poursuit la deuxième année de son premier mandat de deux ans au sein du Conseil d’administration de l’AISO

Madame Fatou Bah est titulaire d’un baccalauréat en biologie de l’Université d’Ottawa et elle poursuit actuellement une maîtrise en sciences de l’information à cette même université. Elle est spécialiste en accessibilité, avec une expertise en accessibilité cognitive, supporte le développement de technologies et services accessibles pour les personnes en situation de handicap cognitif. Elle supporte aussi le développement de standards d’accessibilité à travers divers organisations.

 

Dans le cadre de sa maîtrise, elle cherchera à évaluer l’accessibilité cognitive de bases de données académiques. Étant elle-même une personne autiste évoluant en milieu universitaire, le sujet de l’accessibilité des ressources académiques lui tient à cœur. Grâce à son travail et à ses études, Fatou espère créer un environnement accessible pour les personnes de toutes capacités cognitives. 

 

Madame Bah sollicite un deuxième mandat de deux ans au sein du Conseil d’administration de l’AISO.

Madame Diane Bouguem est titulaire d'un doctorat en médecine podiatrique et d'un baccalauréat en sciences de la santé. Elle travaille depuis 2017 comme podiatre en Outaouais et est co-fondatrice de la clinique Alliance Podiatrie, ouverte en février 2021.  Au cours des années, elle a développé un intérêt grandissant pour la santé et l'épanouissement des personnes vulnérables. Elle collecte des dons de souliers et d’orthèses plantaires pour les remettre, à travers Itinérance Zéro et Podiatres sans frontières, à des personnes dans le besoin en Outaouais et ailleurs dans le monde. Madame Bouguem participe à la vie communautaire de la région en s’impliquant dans différents organismes, dont Solidarité Jeunesse. Elle siège au Conseil d’administration du Cégep Héritage depuis 2020. Elle a aussi offert des soins podiatriques aux personnes itinérantes de l'Accueil Bonneau à Montréal et elle a eu l'occasion de traiter les pieds des athlètes en situation de handicap aux Jeux olympiques spéciaux en 2017. Madame Bouguem poursuit la deuxième année de son deuxième mandat de deux ans au sein du Conseil d’administration de l’AISO.

Madame Diane Bouguem est titulaire d'un doctorat en médecine podiatrique et d'un baccalauréat en sciences de la santé. Elle travaille depuis 2017 comme podiatre en Outaouais et elle est cofondatrice de la clinique Alliance Podiatrie, ouverte en février 2021.

Au cours des années, elle a développé un intérêt grandissant pour la santé et l'épanouissement des personnes vulnérables. Elle collecte des dons d’orthèses plantaires pour les remettre, par l’intermédiaire de Podiatres sans frontières, à des personnes dans le besoin dans le monde.

Madame Bouguem participe à la vie communautaire de la région en s’impliquant dans différents organismes, dont Solidarité Jeunesse. Elle a siégé au conseil d’administration du Cégep Héritage de 2020 à 2023.

Madame Bouguem poursuit la deuxième année de son troisième mandat de deux ans au sein du Conseil d’administration de l’AISO.

Monsieur Olivier Imanikuzwe est titulaire d’un doctorat en chiropratique. Depuis 2016, il travaille en tant que chiropraticien en Outaouais où il offre des soins de santé et de bien-être.

Convaincu de l’importance de la jeunesse pour l’avenir de la société, il s’implique auprès d’elle dans l’organisation d’activités et de formations. Il participe aussi à la distribution d’aliments pour les personnes sans-abris.

Monsieur Imanikuzwe se soucie de l’épanouissement des personnes vulnérables en situation de handicap physique ou intellectuel. Il considère que chaque personne a le droit d’être traitée avec amour et respect.

Monsieur Imanikuzwe sollicite, après son premier mandat de 1 an, un deuxième mandat de deux ans, au sein du Conseil d’administration de l’AISO.


 

Madame Sarah Kiobola a obtenu un baccalauréat spécialisé en sciences de la santé de l'Université d'Ottawa en avril 2014. Elle occupe actuellement le poste d’adjointe administrative et d’assistante technique au sein du Réseau des services de santé en français de l’Est de l’Ontario (RSSFE).

De 2013 à 2015, elle a travaillé à titre d’assistante avec les personnes ayant une déficience intellectuelle. Elle a également œuvré auprès d’enfants vivant avec un trouble du spectre de l’autisme en tant que monitrice de camps d’été, et ce, de 2014 à 2017.

Elle a la conviction que chaque personne devrait avoir accès aux ressources nécessaires et à un environnement favorisant le développement de son plein potentiel.

Madame Kiobola poursuit la deuxième année de son troisième mandat de deux ans au sein du Conseil d’administration de l’AISO.
 
Madame Madeleine Lagacé est retraitée de la fonction publique depuis 2017, après 24 ans de service. Depuis, elle a établi sa firme de consultation en communication. Pendant son séjour au Gouvernement fédéral, elle a détenu des postes variés ciblant la gestion de projets, les communications, la promotion et le marketing. Entre autres, elle a travaillé au Commissariat des langues officielles comme gestionnaire responsable de la mise en œuvre de la fonction de vérification interne. Elle a eu le privilège de promouvoir le Club de lecture TD, un programme novateur de la Banque TD en partenariat avec Bibliothèque et Archives Canada, investissant ainsi dans l’alphabétisation des jeunes.
 
Madame Lagacé a été l’une des membres fondatrices de la Fédération des guides franco-ontariennes au début des années 1980. Elle a siégé au Comité exécutif national de l’Association des guides catholiques du Canada, et fut Commissaire provinciale durant cinq ans. Elle fut invitée comme conférencière lors de l’Assemblée annuelle de « Girl Guides of Canada » à Toronto dans le but de présenter le Système de progression Jeannette, au développement duquel elle a participé. Lors de la réception, elle a eu le privilège de dialoguer avec l’honorable Gouverneure générale de l’époque, madame Jeanne Sauvé, et de souligner l'importance de promouvoir la francophonie et les services aux jeunes francophones de l’Ontario.
 
Son intérêt pour l’AISO s’est manifesté au printemps 2010, à la suite d’une demande de services pour son neveu. Orphelin de père et de mère, celui-ci est maintenant sous sa responsabilité. L’AISO lui a fourni l’aide dont elle avait besoin pour bien l’encadrer et le protéger.
 
Madame Lagacé poursuit la deuxième année de son troisième mandat de deux ans au sein du Conseil d’administration de l’AISO.
Madame Francine Poirier a œuvré en éducation pendant près de 35 ans, dans les écoles secondaires d’Ottawa, en enseignement du français, en orientation et à la direction.  Bachelière, elle a poursuivi ses études pour obtenir une maîtrise en éducation, option psychopédagogie. À l’affut des nouveautés pédagogiques, elle s’est spécialisée entre autres en douance et en animation culturelle. De fait, si ce service est offert aux élèves des écoles secondaires, c’est grâce à son leadership dès 1976. Car la ligne directrice de son engagement a toujours été le mieux -être des Franco-Ontariens, à cette époque pour l’obtention d’écoles secondaires françaises partout en Ontario, et depuis, dans maints autres domaines.

Au niveau communautaire, elle a siégé à plusieurs conseils d’administration : Association des enseignants franco-ontariens (présidence régionale en 1975-76), Centre des services en français d’Orléans de 1988 à 1993, Conseil d’administration du Centre psycho-social pour enfants et familles d’Ottawa-Carleton de 1991 à 1994, Retraite en action depuis 1999 (présidence de 2001 à 2003). Son leadership la mène à la Fédération des aînés et retraités francophones de l’Ontario (FARFO) où elle œuvre d’abord à la régionale puis au niveau provincial comme vice-présidente, puis présidente de 2007 à 2011. Les services en santé offerts aux aînés ont constitué son cheval de bataille principal dans ce poste et elle a continué à le défendre au Conseil d’administration de l’AFO (2011-2017) et à l’Association Montfort depuis 2011.
 
Son intérêt pour l’AISO est rattaché à son besoin de mieux connaître et de faire progresser les services en déficience offerts aux Franco-Ontariens afin d’appuyer son petit-fils.

Madame Poirier poursuit la deuxième année de son premier mandat de deux ans au sein du Conseil d’administration de l’AISO.


Ces 10 membres du Conseil d’Administration sont représentés au quotidien par Madame Patricia Dostie, Directrice générale.





Madame Patricia Dostie est titulaire d’une maîtrise en éducation, spécialisation andragogie. Depuis le début de sa carrière en 1985, elle a occupé plusieurs postes de direction générale au sein d’agences communautaires de la région.
Sa formation académique se traduit par des apprentissages et recherches sur des sujets qui animent ses intérêts personnels tels que les enjeux liés à la pérennité francophone en Ontario, la diversité interculturelle et l’éthique professionnelle des intervenants sociaux. Ses réalisations dignes de mention comportent, entre autres, des communications sur la diversité interculturelle en milieu franco-ontarien et la rédaction d’un programme éducatif de formation sur l’éthique professionnelle de l’intervenant en milieu interculturel franco-ontarien. De plus, elle a obtenu une mention d’excellence pour un essai de recherche documentaire sur les procédés exemplaires favorisant l’intégration interculturelle.
Madame Dostie a également enseigné pendant de nombreuses années au collège La Cité les cours Éthique et professionnalisme et Formation des parents et des intervenants, dans le cadre du certificat post diplôme en Autisme et sciences du comportement, et le cours Préparation au marché du travail s’adressant aux étudiantes et étudiants du programme Interventions auprès des personnes ayant une déficience intellectuelle (IPH).
Plus récemment, elle a participé au grand processus systémique du Virage avec l’équipe IPH pour revoir l’ensemble du cursus et elle a rédigé deux cours au nouveau programme lancé en septembre 2020.
Depuis 32 ans, madame Dostie est directrice générale de l’Association pour l’intégration sociale d’Ottawa (AISO), où elle met en œuvre ses compétences en leadership, en communication et en gestion des ressources humaines et financières.


L’AISO remercie chaleureusement les membres de son Conseil d’administration pour leur dévouement, la richesse de leurs expériences diversifiées et l’expertise pertinente, dont ils la font bénéficier chaque année.